BFMTV

Primaire à gauche: le président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis espère Taubira

Christiane Taubira, le 22 avril 2015.

Christiane Taubira, le 22 avril 2015. - Lionel Bonaventure - AFP

Déçu de François Hollande, le président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a lancé un appel à Christiane Taubira, pour qu'elle soit candidate à la primaire à gauche.

Le président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a lancé vendredi un appel à Christiane Taubira. Il souhaite que l'ancienne garde des Sceaux soit candidate à la primaire à gauche car elle est la seule à "porter" les valeurs de la gauche.

"Je continuerai de penser que le parcours, les idées et la personnalité de Christiane Taubira lui donnent cette capacité à porter nos valeurs, à réorienter le projet, et à opérer autour d'elle un large rassemblement. Je continue donc de souhaiter sa candidature à la primaire de la gauche", écrit-il sur son blog.

Déçu de Hollande, loin de Valls

Déçu de François Hollande, Stéphane Troussel a tout de même souligné la "lucidité dans l'analyse du bilan et de la situation politique" du président de la République. Ce dernier "a reconnu les erreurs (…) et les insuffisances" de son quinquennat, estime-t-il, ajoutant qu'il regrette que "certains combats n'aient pas été menés, en particulier sur le droit de vote des étrangers".

Stéphane Troussel se démarque également de Manuel Valls en refusant un affrontement des gauches. Il préfère croire "que la théorie des gauches irréconciliables est un poison mortel pour toute la gauche". "Elle ne peut déboucher que sur des défaites, et donc sur de l'impuissance", poursuit-il.

"C'est donc en toute logique que nous avons la responsabilité de faire une grande primaire de toute la gauche. (…) On ne peut pas prétendre rassembler les Français si l'on n'est pas même convaincu d'être capable de rassembler la gauche", a-t-il lancé.

Florian Huvier