BFMTV

Présidence de l’Assemblée nationale : les candidats en lice en cas de défaite de Royal

BFMTV

En cas d’absence de Ségolène Royal, plusieurs candidats pourraient décrocher le poste très convoité de président de l’Assemblée nationale : Jack Lang, Claude Bartolone, ou encore Jean Glavany.

Premier candidat : Jack Lang. S’il est élu dimanche prochain dans les Vosges, l’ancien ministre se soumettra au vote de l’hémicycle. Dès février dernier, il faisait acte de candidature sur internet. Jack Lang, électron libre du parti socialiste n’est pourtant pas le mieux placé. Le groupe PS à l’assemblée avait très mal vécu en 2008 son vote en faveur de la réforme constitutionnelle voulue par Nicolas Sarkozy. Claude Bartolone pourrait également se déclarer. Faute d’avoir obtenu un ministère, le député de Seine Saint Denis n’exclut rien. Il appelle au respect du Parlement de dénonce les candidatures hâtives.

Jean Galvany attend le vote des électeurs

Jean Glavany, quant à lui, n’est pas officiellement candidat, mais il intéressé par le poste dont il a déjà assuré la vice-présidence. Il préfère toutefois attendre le vote des électeurs pour se lancer publiquement dans la bataille. Un vote sans suspens : avec près de 48 % au 1er tour, il a toutes les chances d’être réélu député des Hautes Pyrénées dimanche prochain.