BFMTV

Hamon se défend d'être intervenu pour faire embaucher sa femme chez LVMH

Dans son édition de mercredi, Le Canard enchaîné accuse le candidat d'avoir voulu cacher l'emploi de sa femme parce qu'il serait intervenu dans le processus. Benoît Hamon revendique une discrétion choisie avec sa compagne et s'explique.

Dans un article paru mercredi et intitulé "Les fréquentations grand luxe de Benoît Hamon", Le Canard enchaîné accuse le candidat à la présidentielle d'avoir voulu cacher l'emploi de sa femme parce qu'il serait intervenu lors de son embauche. Sa compagne, Gabrielle Guallar, travaille depuis 2014 pour le groupe de luxe LVMH comme responsable des affaires publiques.

Interrogé sur ce point sur RMC et BFMTV ce vendredi matin, Benoît Hamon a assuré qu'il n'était pas intervenu, tout en expliquant pourquoi il souhaitait rester discret sur sa vie privée. "Evidemment c’est un journal satirique donc il faut accepter qu’on tourne les choses de la manière qui ne vous plaît pas forcément", a-t-il déclaré, reconnaissant connaître le patron de sa compagne, Marc-Antoine Jamet.

Le Canard enchaîné reproche en particulier au candidat d'avoir téléphoné à ce dernier au moment où Gabrielle Guallar était candidate, alors que lui était ministre de l'Education. 

"Oui je l’ai appelé pour lui dire 'je veux juste par honnêteté te dire que cette femme qui est candidate chez toi c’est ma femme, qu’il n’y ait pas de mauvaise surprise'", s'est-il justifié, parce que sa femme ne porte pas le même nom que lui. 

Une discrétion revendiquée

"Ça n’a pas été une décision simple que j’ai prise avec ma femme parce que nous pensions que ça pouvait la gêner, j’observe qu’aujourd’hui oui ça la gêne. Le fait que je sois candidat à la présidentielle, le fait que j’aie cette visibilité, oui, incontestablement, ça fragilise sa carrière et son déroulement de carrière personnelle et professionnelle", a-t-il ajouté.

Même depuis sa victoire à la primaire à gauche, le candidat reste très discret sur sa vie privée, et sa compagne, avec laquelle il est pacsé selon Le Canard enchaîné, ne l'accompagne jamais lors de ses déplacements publics. Une discrétion revendiquée par le couple.

"On est dans un monde où, j’en accepte la réalité, nous avons voulu le plus possible rester à l’abri dans notre vie privée et vie personnelle, des médias. Ça a tenu, aujourd’hui ça ne tient plus même si nous ne révélerons rien de ce qui relève de notre vie de famille", a promis le candidat. 

dossier :

Benoît Hamon

Charlie Vandekerkhove