BFMTV

Florange: Edouard Martin va "faire passer des messages à Manuel Valls"

Edouard Martin a assuré partager des valeurs avec Manuel Valls, qui vient ce lundi à Florange.

Edouard Martin a assuré partager des valeurs avec Manuel Valls, qui vient ce lundi à Florange. - -

L’ancien syndicaliste de la CFDT accueille ce lundi à Florange le ministre de l’Intérieur Manuel Valls. Et s’il reconnaît "des différences" entre eux, il assure qu’il sera "bien accueilli".

Ce lundi, Manuel Valls est en déplacement à Florange, en Moselle, près de deux ans après la fermeture de l’usine PSA. Un déplacement symbolique, puisque le ministre de l’Intérieur sera accueilli par Edouard Martin, ancien leader syndicaliste de la CFDT, désormais tête de liste du PS dans le Grand Est en vue des élections européennes.

Une image difficile à assumer pour Edouard Martin? "Pas du tout", réplique-t-il sur BFMTV. "Le ministre de l’Intérieur vient montrer que la république est partout, c’est une belle image".

"On a quelques différences lui et moi sur certains aspects", concède le candidat aux européennes, je vais l'accueillir, lui souhaiter la bienvenue, et je vais en profiter pour lui faire passer quelques messages".

Edouard Martin, "traître"?

Mais les deux hommes partagent également des valeurs, ajoute Edouard Martin. "Ce qui nous rassemble, c'est vouloir une république forte, faire passer le message que l'Etat français est partout présent, y compris là où les citoyens ont peut-être le sentiment d’insécurité."

Quant à l’adjectif de "traître", utilisé par d’anciens camarades ouvriers d’Edouard Martin à la suite de son engagement politique, l’intéressé répond: "je ne me sens pas défini comme tel. J’ai mené un combat syndical, j’ai envie de le poursuivre. Ce n’est pas une rupture, c’est une continuité. J'ai vu les limites de l'engagement syndical. Désormais, mon projet, c'est une France forte dans une Europe forte".

A. K.