BFMTV

Filippetti et Montebourg ensemble dans la prestigieuse fac de Princeton

Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti donnent tous deux des conférences à Princeton (photo d'illustration).

Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti donnent tous deux des conférences à Princeton (photo d'illustration). - Kenzo Tribouillard - AFP

Les deux anciens membres du gouvernement sont venus dans l'université américaine de Princeton donner des conférences sur l'exception culturelle française et sur l'économie. BFMTV y était.

C'est dans un anglais jugé "parfait" par les élèves qui sont venus l'écouter que l'ex-ministre de la Culture Aurélie Filippetti est venue donner une conférence sur "l'exception culturelle française au XXIe siècle", mercredi soir, à l'université américaine de Princeton, dans le New Jersey.

Les étudiants enthousiasmés

Face à une quarantaine de jeunes, la frondeuse du gouvernement a notamment dénoncé l'influence des géants du numérique, sous un écran affichant crânement le logo... de Windows. Une contradiction qui n'a pas empêché son message de bien passer. "Elle est très intéressante, c'était passionnant, et elle a un anglais parfait", s'est enthousiasmée une étudiante après la conférence.

"Les étudiants de Princeton sont internationaux, très ouverts et très intéressés par la culture. Il faudrait maintenant que j'aille rencontrer des responsables du commerce à Washington, car là le message passerait sans doute moins bien!", s'est amusée devant BFMTV Aurélie Filippetti après sa prestation.

Arnaud Montebourg dans le public

Parmi les auditeurs attentifs dans le petit amphithéâtre se trouvait également Arnaud Montebourg, dont sa relation avec Aurélie Filippetti avait été révélée par Paris Match l'an dernier. L'ancien ministre du Redressement productif a lui aussi prévu de donner des conférences à Princeton, sur trois sujets: l'économie, la crise et l'Europe.

Il a profité de ce séjour outre-Atlantique pour rencontrer Paul Krugman, prix Nobel d'Economie connu pour ses prises de positions à gauche. "Je vais essayer de le faire venir en France", a confié Arnaud Montebourg à BFMTV. "On a besoin d'entendre son discours anti-austérité".

A. G. avec Jean-Bernard Cadier