BFMTV

Européennes: le PS se prépare et dénonce "l’imposture macroniste"

Olivier Faure

Olivier Faure - THOMAS SAMSON / AFP

Avant les européennes, le PS se prépare et doit approuver ce mardi soir les textes sur lesquels les militants seront appelés à voter le 11 octobre.

Le PS part déjà divisé sur les européennes. Ce mardi soir, le Bureau national du mouvement doit approuver les textes sur lesquels les militants seront appelés à voter le 11 octobre. Au menu: une proposition conduite par le premier secrétaire Olivier Faure, et celle de l'aile gauche incarnée par Emmanuel Maurel, député européen. 

Selon nos informations, le texte d'Olivier Faure explique que, "nous socialistes, socio-démocrates et travaillistes européens avons notre part de responsabilité. Nous nous sommes parfois égarés dans des alliances qui nous ont entraînés sur des chemins trop éloignés de nos idéaux." Et dénonce "l’imposture macroniste d’une prétendue alliance des progressistes européens". "L’Europe peut disparaître. Il y a urgence." 

Le PS propose la création d’une chaîne d’information européenne

Les socialistes déroulent dans ce texte des propositions pour l'Europe. Parmi lesquelles, l'organisation d’un référendum pour la ratification de tout nouveau traité européen prévoyant un transfert de souveraineté, mais aussi un plan d’investissement de 500 milliards d’euros sur 3 ans pour le climat ou encore un droit européen à l'avortement, un salaire minimum européen ainsi que la création d’une chaîne d’information européenne.

Du côté d'Emmanuel Maurel, le texte alternatif insiste notamment sur la nécessité de rompre avec la ligne des sociaux-démocrates européens. Alors que le rejet de ce texte est plus que probable, Emmanuel Maurel et une partie de ses soutiens pourraient décider de quitter le parti. En septembre, ils s'étaient déjà rapproché de la France insoumise à l'occasion de leur université d'été à Marseille. 

Anne Saurat-Dubois