BFMTV

Duel fratricide pour Ségolène Royal en Charente-Maritime

BFMTV

Ségolène Royal, présidente socialiste du conseil régional de Poitou-Charentes, semble en position difficile dans la première circonscription de Charente-Maritime. Mais le PS pourrait tout de même arracher au moins un des trois sièges sur cinq détenus par l'UMP.

Dans sa circonscription de La Rochelle - l'île de Ré, Ségolène Royal devra affronter au second tour le dissident socialiste Olivier Falorni, qu'elle a devancé d'à peine trois points pour ce duel fratricide destiné à remplacer le député PS sortant Maxime Bono, avec 32,03% contre 28,91%. La candidate UMP Sally Chadjaa n'est pas en position de se maintenir, n'ayant pas franchi la barre des 12,5% des inscrits.