BFMTV

Congrès PS: la majorité absolue "acquise" par la motion Cambadélis

La motion "A" des socialistes, portée par Jean-Christophe Cambadélis, semble être arrivée en tête du premier vote des militants, ce jeudi soir.

La motion "A" des socialistes, portée par Jean-Christophe Cambadélis, semble être arrivée en tête du premier vote des militants, ce jeudi soir. - Martin Bureau - AFP

Les militants du Parti socialiste étaient appelés à voter, ce jeudi soir, pour choisir la future ligne politique de leur formation. Si aucun chiffre officiel n'a été communiqué pour l'heure, le résultat de ce premier tour ne semble faire peu de doute: la motion "A" dépasserait les 60%.

Il va falloir encore attendre pour obtenir les chiffres officiels. Mais de l'aveu de certains candidats et selon le porte-parolat du PS, le résultat ne semble faire peu de doute: la motion "A", portée par l'actuel premier secrétaire du Parti socialiste et défendue par l'exécutif, obtiendrait une large majorité, à plus de 60% au terme du 1er tour de la consultation des militants, qui ont été appelés à voter, ce jeudi soir, pour décider de la ligne future de leur parti politique.

La sénatrice PS de Paris, Marie-Noëlle Lienemann, a concédé dès jeudi soir sur BFMTV que la motion A, portée par l'actuel premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, et défendue par le gouvernement, devrait largement l'emporter. 

Plus de 50% pour la motion Cambadélis

"Il est clair que la motion de Jean-Christophe Cambadélis va dépasser les 50% des voix", a-t-elle déclaré dans un premier temps sur notre antenne, peu après la clôture du vote.

Concernant la motion "B" de Christian Paul, celle dite des "frondeurs", et que Marie-Noëlle Lienemann soutient, elle n'atteindrait pas pas "les 30%", a annoncé dans la nuit Christophe Borgel, secrétaire national du PS aux élections.

Porte-parole du Parti socialiste, et militante pour la motion "A", Juliette Méadel a également affirmé, peu après, que le texte programmatique porté par Jean-Christophe Cambadélis dépasserait la majorité absolue. "C'est un pari gagné", a-t-elle souligné auprès de BFMTV. 

Député PS de la Nièvre et à la tête de la motion "B", Christian Paul s'est dit également confiant. "Je n'ai pas la volonté d'être un opposant", a-t-il lancé. Avant de promettre: "Le parti socialiste ne s'est pas déchiré, et il ne se déchirera pas."

Une participation autour de 55%

Le vote avait démarré à 17 heures, avant de se clôturer à 22 heures, dans les quelque 3.200 sections, où ont conviés à voter les 131.000 militants "actifs" du parti. Les résultats définitifs ne devraient être connus au plus tôt que vendredi en fin d'après-midi.

La participation, attendue en baisse, serait finalement de 55 ou 56%. Un niveau similaire à celui atteint lors du Congrès de Toulouse, en 2012, a souligné Christophe Borgel.

la rédaction avec AFP