BFMTV

Transparence: les parlementaires publient leurs déclarations d'intérêts

Un en-tête de déclaration de patrimoine.

Un en-tête de déclaration de patrimoine. - -

Les députés et les sénateurs publient, ce 24 juillet sur le site de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, leur déclaration d'activités et d'intérêts. Une publication retardée plusieurs fois.

Après les ministres, c'est au tour des parlementaires, députés et sénateurs, de jouer le jeu de la transparence. Leurs déclarations d'activités et d'intérêts seront publiées ce jeudi 24 juillet, et consultables sur le site de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Objectif : éviter tout conflit d'intérêts incompatibles avec leurs fonctions.

La publication a été retardée plusieurs fois. Le temps pour la Haute autorité de terminer la vérification des 900 déclarations déposées par les députés et sénateurs le 1er février dernier.

Activités professionnelles parallèles, détentions d'actions de sociétés, bénévolat, tout a été passé au crible pour chaque parlementaire, mais aussi pour leurs conjoints et collaborateurs et sur cinq ans en arrière.

Eviter les affaires Cahuzac et Morelle

Conséquence de l'affaire Cahuzac et de la loi du 11 octobre 2013 sur la transparence, cet organe indépendant doit veiller à ce qu'il n'y ait aucun conflit d'intérêt ou enrichissement personnel. Et si un député en oublie en route, il risque une peine de trois ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende, qui peut être assortie d’une inéligibilité.

L'idée est de désamorcer toute polémique comme celle qui a provoqué la chute d'Aquilino Morelle. L’ancien conseiller à l’Elysée est accusé d'avoir travaillé pour des laboratoires pharmaceutiques alors qu'il était également en 2007 inspecteur à l'Igas. L'enquête est toujours en cours.

Hélène Cornet