BFMTV

Loi Travail: des députés socialistes "disent qu’ils ne la voteront pas" selon Le Roux

Sur BFMTV Mohamed K. a raconté mardi 14 février ses "40 minutes" de calvaire aux mains d'un policier accusé dans l'affaire Théo. Suite à son témoignage, d'abord révélé par l'Obs, l'IPGN a été saisie.

Sur BFMTV Mohamed K. a raconté mardi 14 février ses "40 minutes" de calvaire aux mains d'un policier accusé dans l'affaire Théo. Suite à son témoignage, d'abord révélé par l'Obs, l'IPGN a été saisie. - BFMTV.

Le président du groupe socialiste à l’Assemblée déplore, ce lundi matin, qu’une partie des députés de la majorité s’opposent au projet de loi Travail.

"Ceux qui disent qu'ils ne la voteront pas aujourd'hui, ils sont une trentaine, 30 à 40" a affirmé Bruno Le Roux, en référence aux députés socialistes hostiles au projet de loi Travail. "Et en joignant leurs voix à la droite, pour des raisons différentes, ils rendent difficile aujourd'hui l'adoption de ce texte".

"Il y a une majorité à gauche sur ce texte, une large majorité à gauche (...) et si ce texte est aujourd'hui mis en danger, (...) c'est bien parce qu'une partie de la gauche a décidé de s'allier à toute la droite pour essayer d'empêcher le gouvernement de réformer".

L’ombre du 49.3

"Il ne pourra pas être question de dénaturer ce texte. Et la conjonction des oppositions pour empêcher, ça ne fait pas un équilibre. Ce texte aujourd'hui est équilibré".

"L'objectif n'est pas le 49.3, l'objectif c'est l'équilibre de ce texte et si nous devons en passer par là, c'est que nous aurions été obligés, par une conjonction des contraires".

A.M avec AFP