BFMTV

Des prostituées interpellent les sénateurs contre la pénalisation

BFMTV

"Vous couchez avec nous, vous votez contre nous": des prostituées ont interpellé lundi après-midi les sénateurs qui ont commencé l'examen en première lecture de la proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la prostitution.

Derrière des banderoles "Ne me libère pas je m'en charge" et "Trans sur le trottoir, l'Etat nous marche dessus", une trentaine de prostituées et de militants associatifs se sont époumonés à quelques pas de la chambre haute, manifestant leur opposition au délit de racolage passif et à la pénalisation des clients.

La proposition de loi prévoyait au départ d'abroger le délit de racolage instauré par Nicolas Sarkozy en 2003, et d'instaurer en contrepartie la pénalisation des clients, comme cela se fait en Suède par exemple. Mais la commission spéciale du Sénat a bouleversé la donne mercredi: elle a réintégré le délit de racolage, pourtant décrié par les associations sur le terrain, et a rejeté toute sanction des clients.

J.S avec AFP