BFMTV

Bioéthique et PMA pour toutes: des associations LGBT déplorent de "trop nombreux manquements"

Des manifestants favorables à la PMA lors de la Marche des fiertés à Paris en 2013.

Des manifestants favorables à la PMA lors de la Marche des fiertés à Paris en 2013. - -

Les associations "alertent sur les trop nombreuses personnes qui restent en dehors du champ de cette révision ou qui font l'objet de nouvelles discriminations".

Des associations LGBT ont salué le retour lundi devant l'Assemblée nationale du projet de loi bioéthique et de sa mesure phare, l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, tout en alertant "sur les trop nombreux manquements du texte".

Après avoir pris du retard en raison de la crise du Covid-19, l'examen du projet est entré lundi dans sa phase définitive. "C'est évidemment un grand soulagement pour les milliers de femmes lesbiennes, solos et leurs familles", se félicitent dans un communiqué les associations parmi lesquelles l'Inter-LGBT, SOS Homophobie, Gaylib, l'association des parents gays et lesbiens (APGL).

Selon le ministre de la Santé Olivier Véran, le texte va arriver "au bout de son examen" au Parlement en juillet et les textes d'application doivent "sortir très rapidement". Il ouvre la PMA aux couples de femmes et aux célibataires.

De nombreuses personnes "en dehors du champ"

Mais les associations "alertent sur les trop nombreuses personnes qui restent en dehors du champ de cette révision ou qui font l'objet de nouvelles discriminations". Elles déplorent les "trop nombreux manquements du texte tel que défendu par la majorité et le gouvernement".

Elles s'inquiètent par exemple de "l'exclusion des hommes trans de l'accès à la PMA alors même que certains souhaiteraient et pourraient porter leur enfant, ceci en seule raison de l'indication du 'sexe masculin' à leur état civil".

Les opposants manifestent

Lundi en début de soirée, les opposants à l'ouverture de la PMA à toutes les femmes se sont au contraire mobilisés devant l'Assemblée nationale. Plus de 200 personnes se sont rassemblées à l'appel de La Manif pour tous contre "les dérives idéologiques du gouvernement".

Des drapeaux étaient distribués aux manifestants, avec l'inscription "Liberté, égalité, paternité". Parmi les autres slogans : "PMA sans père, savez-vous ce qu'en disent les psychiatres?" et encore, "la paternité ce n'est pas une option et la maternité n'est pas une prestation". "On génère une génération d'adolescents qui ne savent plus qui ils sont, garçons ou filles", a critiqué Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous.

Le soutien de l'opinion à l'ouverture de la PMA augmente au fil des années: 67% des Français y sont désormais favorables, selon un sondage Ifop pour l'association des familles homoparentales.

M.D. avec AFP