BFMTV

Nouvelle-Calédonie: Najat Vallaud-Belkacem prise d'un fou rire lors d'une inauguration

Najat Vallaud-Belkacem, le 8 septembre 2016.

Najat Vallaud-Belkacem, le 8 septembre 2016. - Miguel Medina - AFP

La ministre de l'Education nationale était en visite en Nouvelle-Calédonie pour inaugurer un lycée dans la commune de Pouembout. Mais l'inauguration du lycée général et agricole Michel Rocard a été plus mouvementée que prévue.

Jusqu'ici, en Nouvelle-Calédonie, le nom de Michel Rocard était associé au processus d'autodétermination. A présent, il évoquera aussi un beau fou rire sur l'île. Alors qu'elle accomplit en ce moment un voyage de trois jours en Nouvelle-Calédonie, la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem était attendue à Pouembout dans la province nord pour inaugurer un lycée général et agricole "Michel Rocard" en hommage à l'ancien Premier ministre, mort en juillet dernier. 

Une échelle et un lever de rideau

Il incombait ainsi à l'ancienne porte-parole de Ségolène Royal de dévoiler une plaque commémorative. Rien que de très classique et facile, en principe. En principe, car cette fois, la corde, qui sert à décrocher la pièce de tissu s'est rompue. Malgré la tentative d'un des assistants de la décrocher avec un parapluie, rien n'y fait, le voile reste en place. Il faut dire que la plaque est située à deux mètres cinquante du sol.

Ni une, ni deux, un homme amène alors une échelle. Najat Vallaud-Belkacem l'escalade, pas tout à fait sereine. La scène finit par faire rire la membre du gouvernement dont l'hilarité redouble lorsqu'elle s'aperçoit qu'en plus le petit rideau est coincé derrière la plaque. 

Une issue peu académique

Finalement, la ministre s'en sort de manière peu académique...en déchirant la toile. Avant, bien sûr, de décocher un petit selfie et de descendre. 

R.V.