BFMTV

Nadine Morano se dit "favorable" à l'interdiction du port du voile dans l'espace public

Nadine Morano sur BFMTV-RMC le 17 octobre.

Nadine Morano sur BFMTV-RMC le 17 octobre. - BFMTV

La députée européenne était l'invitée de BFMTV et RMC ce jeudi matin.

Invitée ce jeudi matin sur le plateau de Bourdin Direct, sur BFMTV et RMC, la députée européenne et ancienne ministre Nadine Morano s'est dite "favorable" à l'interdiction du port du voile dans l'espace public, quelques jours après le début d'une polémique autour de la présence d'une femme voilée au sein d'un hémicycle.

Le 11 octobre, une mère de famille voilée accompagnant son fils lors d'une sortie scolaire avait été prise à partie par l'élu RN Julien Odoul au sein du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Largement commenté, l'épisode a mis en lumière des divisions au sein du gouvernement sur la question du port du voile. Cette mère de famille a depuis décidé de porter plainte

"Pas notre mode de vie"

"Ça me gêne quand vous voyez des femmes intégralement en noir, avec le visage découvert, mais tout en noir, avec des gants", a justifié Nadine Morano, qui a estimé que Julien Odoul "a eu raison de soulever ce débat". "J'en vois à Nancy, dans ma ville, dans le quartier où j'ai grandi. J'y suis allée vendredi dernier, je n'ai vu en majorité que des femmes voilées à la sortie de l'école où j'étais. Je suis désolée, ça n'est pas notre mode de vie", a-t-elle martelé. 

Interrogée sur ses peurs vis-à-vis de l'islam, a répondu: "L'islam est une religion, je n'ai pas à choisir ce qui me fait peur ou pas. Ce qui me fait peur dans cette religion, c'est l'interprétation faite par beaucoup de musulmans aujourd'hui. (...) Il y a un problème dans la pratique de cette religion. (...) C'est la pratique d'un islam radical par certains". 

A.S.