BFMTV

Municipales: quatre mesures de Pierre-Yves Bournazel pour améliorer la sécurité à Paris

Pierre-Yves Bournazel

Pierre-Yves Bournazel - -

Dans un "livret sécurité" auquel BFM Paris a eu accès, Pierre-Yves Bournazel a détaillé les moyens qu'il souhaite déployer pour assurer la sécurité des Parisiens.

À cinq mois des élections municipales à Paris, les candidats investis détaillent leur projet pour la capitale. Alors que les actes de délinquance sont en augmentation depuis le début de l'année, la question de la sécurité devient centrale dans la campagne. Ce vendredi, Pierre-Yves Bournazel a ainsi détaillé les moyens qu'il souhaite déployer pour assurer la sécurité des Parisiens dans un "livret sécurité" auquel BFM Paris a eu accès.

  • Une police municipale armée

Le candidat Agir souhaite, d'abord, mettre en place une police municipale armée "pour agir efficacement contre la petite délinquance, les incivilités et la dégradation de l’espace public", explique-t-il, rappelant qu'il porte ce projet depuis 2013.

Pour cela, Pierre-Yves Bournazel souhaite former 1000 policiers municipaux dans la première année de son mandat puis l'étendre aux 3.4000 agents de la ville déjà en charge de la sécurité. Ces agents seront répartis par arrondissements. Une antenne sera créée dans chacun d'eux et ouverte aux Parisiens 24h/24h. Il veut par ailleurs créer un numéro unique disponible en continu, le 7517. 

Parmi les missions de la police municipale: mettre un terme à toute occupation illégale de l'espace public, lutter contre les ventes à la sauvette, dresser des contraventions contre les actes de délinquance mais aussi gérer la circulation pour empêcher l'engorgement des carrefours. 

Selon Pierre-Yves Bournazel, il est nécessaire que ces agents de la police municipale soient équipés d'armes létales "pour se défendre contre des personnes de plus en plus violentes et armées." Il assure néanmoins qu'il tranchera sur cette question avec un référendum local.

  • Mettre en place des travaux d'intérêt général

Pour lutter contre la délinquance, Pierre-Yves Bournazel veut aussi mettre en place des travaux d'intérêt général. 

"Celles et ceux qui dégradent la qualité de vie des Parisiennes et des Parisiens et qui abîment notre ville doivent comprendre que désormais: "Tu casses, tu répares. Tu salis, tu nettoies", explique-t-il, assurant que, selon plusieurs études, le taux de récidive chez les personnes ayant effectué des travaux d'intérêt est deux fois moins élevé que pour les individus qui sortent de prison.
  • Un plan d'urgence dans le Nord-Est parisien

"Je veux garantir à tous les Parisiens un même droit à la sécurité, où qu’ils vivent. Les habitants de certains quartiers se sentent abandonnés par les pouvoirs publics et livrés à eux-mêmes. Dans les quartiers du Nord et de l’Est de la capitale, la situation est devenue intenable. C’est pourquoi je consacrerai un plan d’urgence à ces quartiers", explique par ailleurs l'élu du 18e arrondissement. 

Avec ce plan d'urgence, Pierre-Yves Bournazel souhaite nommer un adjoint en charge du Nord-Est parisien. Ce dernier aura notamment pour mission de garantir la tranquillité des riverains.

  • Doubler le nombre de caméras de vidéo surveillance

Pierre-Yves Bournazel souhaite aussi doubler le nombre de caméras de vidéosurveillance en portant leur nombre à 2.500. Ces dernières, assure-t-il, seront installées "à des endroits stratégiques", notamment des squares, parcs et jardins. 

"Elles sont indispensables", explique le candidat. "Elles permettent de guider les patrouilles sur l’espace public pour les diriger vers les zones à sécuriser, de relever des infractions en flagrant délit et d’élucider des faits de délinquance."
Barthélémy Bolo avec Cyrielle Cabot