BFMTV

Municipales à Paris: Hidalgo nettement devant Dati au second tour, selon un nouveau sondage

La liste de la maire sortante PS Anne Hidalgo, alliée aux écologistes, arrive largement en tête des intentions de vote (45%) au second tour.

La liste de la maire sortante PS Anne Hidalgo, alliée aux écologistes, arrive largement en tête des intentions de vote (45%) au second tour. - Thomas SAMSON / AFP

D'après un sondage BVA pour La Tribune et Europe 1 paru ce lundi, la maire sortante de la capitale Anne Hidalgo obtiendrait 45% des suffrages au second tour du scrutin parisien, dimanche prochain.

La liste de la maire sortante PS Anne Hidalgo, alliée aux écologistes, arrive largement en tête des intentions de vote (45%) au second tour des municipales à Paris, devant celle de la candidate LR Rachida Dati (34%), selon un sondage BVA lundi.

La candidate LREM Agnès Buzyn n'arrive qu'en troisième position, loin derrière ses deux rivales (18%), selon cette enquête réalisée pour La Tribune et Europe 1 et publiée à quelques jours du scrutin, dimanche 28 juin. Aucune autre liste ne dépasse les 1,5% des intentions de vote dans ce sondage qui, sur fond de crise sanitaire, anticipe une participation faible, autour de 41%, soit un niveau très inférieur au second tour en 2014 (58,4%).

Rachida Dati déjà élue dans le 7e

L'enquête BVA conforte ainsi le statut de favori de la maire PS sortante, arrivée largement en tête au premier tour le 15 mars, avec près de 30% des suffrages exprimés. D'autres instituts ont donné des écarts similaires en vue du second tour. A noter toutefois que les électeurs du VIIème arrondissement n'ont pas été interrogés sur leurs intentions de vote, ayant élu leur maire d'arrondissement, Rachida Dati, dès le 1er tour.

Cette enquête a été réalisée en ligne du 12 au 18 juin auprès de 1200 personnes inscrites sur les listes électorales à Paris, selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est de 4 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication des rapports de force au jour de la réalisation du sondage.

Juliette Mitoyen avec AFP Journaliste BFM Régions