BFMTV

Municipales 2020: comment Cédric Villani s'est transformé pour briguer Paris

Changement de look, constitution d'une équipe, travail sur le programme... L'autoproclamé "Lady Gaga des mathématiques" a entamé une mue en vue des municipales.

Il devrait annoncer sa candidature à la mairie de Paris ce mercredi soir à 19 heures au café de la Gaité, dans le 14e arrondissement de la capitale. Cédric Villani, qui aura laissé planer le doute tout l'été sur une candidature dissidente pour briguer la capitale, devrait finalement faire le grand saut.

Candidat malheureux à l'investiture LaREM en juillet, Cédric Villani se rêve en "outsider" pour ces municipales de 2020, tel Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017. Et pour ça, le député de l'Essonne a eu recours à un petit relooking.

D'abord, fini la lavallière toujours pendue au cou du mathématicien au style décalé. Fini aussi la broche en forme d'araignée qui ne quittait pas ses vestes et fini les montres à gousset qui se font désormais plus discrètes. Mais celui qui se surnommait lui-même le "Lady Gaga des mathématiques" ne s'est pas arrêté là. Il soigne son allure, a coupé ses cheveux longs et taillé sa barbe de près.

Un style plus sobre et plus classique

Le message est clair, le futur candidat entend bien gommer ses excentricités pour la capitale en adoptant un style plus sobre et plus classique.

"Comme il le dit lui-même il a mis un peu plus souvent l'araignée dans sa poche", s'amuse Anne Lebreton, adjointe au maire du IVe arrondissement et soutien du député de l'Essonne. Tout en assurant que le candidat ne doit pas non plus perdre son ADN: "Il faut peut-être qu'il adoucisse un peu ce look, sans perdre ce qu'il est et ce qui fait que les gens l'aiment", juge-t-elle.

"Il est d'une certaine manière rentré dans le rang", explique un de ses amis députés au Parisien. "Il a assagi son apparence pour ne pas être caricaturé dans cette campagne."

Objectif: gagner en crédibilité

En parallèle, Cédric Villani a beaucoup consulté pour apprendre les "codes" de ce milieu qu'il ne côtoyait pas il y a peu et gagner en crédibilité. Autour de lui, on le dit déterminé et prêt à se lancer dans la bataille. D'ailleurs cette crédibilité passe aussi par des soutiens solides et le député a dû apprendre s'entourer.

"Il fait cette mue du trublion de la société civile à l'homme politique qui veut mener campagne", décrypte Camille Langlade, cheffe du service politique de BFMTV.

Des efforts qui vont devoir être concrétisés par des propositions claires pour la ville de Paris. Pour l'heure, le mathématicien a simplement dévoilé les grandes lignes de son programme pour la capitale, axé principalement sur l'écologie et la sécurité.

Manon Fossat avec Elisa Bertholomey