BFMTV

Pour Bayrou, le retrait de Fillon "est une possibilité"

Le président du MoDem, François Bayrou, était l'invité de BFMTV et RMC, ce mercredi matin.

Invité de BFMTV et RMC ce mercredi matin, le président du MoDem, François Bayrou, a estimé que le retrait de la course à la présidentielle du candidat de la droite, François Fillon, pointé du doigt dans des affaires d'emplois fictifs visant son épouse Penelope, "est une possibilité". "Tout le monde en parle dans son camp", a ajouté le maire de Pau.

"Je le connais depuis très longtemps et jamais je n'aurais soupçonné du tout qu'il y ait des pratiques de cet ordre" chez François Fillon, a encore commenté François Bayrou, estimant que "le plus grave dans cette affaire, c'est ce que ressentent les Français".

"Il y a toujours plus de privilèges d'un côté, et toujours plus de sacrifices de l'autre. La France est un pays qui a besoin d'équité", a encore martelé le numéro un du MoDem. 

Une décision dans 15 jours

Evoquant le "projet" porté par son dernier livre, Résolution française, François Bayrou a fait savoir qu'il annoncera sa décision d'être candidat ou non à la prochaine élection présidentielle "à la mi-février".

"A la quatrième fois, quand des candidats se sont présentés, c'est toujours là qu'ils ont fait le meilleur score", a plaisanté celui qui fut effectivement candidat aux élections présidentielles de 2002, 2007 et 2012.

Interrogé sur un éventuel soutien à Emmanuel Macron, à l'heure où le candidat du mouvement En Marche! pourrait être favorisé par le coup porté par l'affaire Penelope Fillon à son rival de droite, François Bayrou a dit avoir "un problème avec Macron". "Je ne sais pas bien qui il est, quel est son projet, avec qui il veut gouverner", a justifié le président du MoDem. 

Adrienne Sigel