BFMTV
Modem

Pour Bayrou, la candidature de Hollande est "extrêmement compromise"

François Bayrou sur BFMTV, le 24 octobre.

François Bayrou sur BFMTV, le 24 octobre. - BFMTV

Le président du MoDem, François Bayrou, était ce lundi matin l'invité de Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV et RMC.

Pour François Bayrou, la candidature de François Hollande à sa propre succession devient "de plus en plus difficile". Interrogé ce lundi matin sur BFMTV et RMC sur l'avenir du chef de l'Etat après la vive polémique autour de l'ouvrage Un président ne devrait pas dire ça, le président du MoDem n'a pas caché ses doutes quant à l'éventualité d'une candidature Hollande.

"Cette manière d'exposer la fonction présidentielle n'était pas la bonne"

"Jusqu'à la semaine dernière, il me semblait qu'il allait se représenter. Mais aujourd'hui, cela me semble extrêmement compromis", a indiqué François Bayrou. "Il y a deux choses qui m'ont choqué dans ce livre", a-t-il expliqué.

"La première, c'est qu'il passe tout ce temps, des centaines d'heures, à parler à des journalistes, sans avoir le moyen de contrôler ce qu'ils écrivent de ce qu'il dit. La deuxième, c'est qu'il y a dans ce livre des affirmations qui auraient dû demeurer de l'ordre du secret. Quand un président de la République a la lourde responsabilité de décider l'intervention des services secrets contre des personnes, ça ne doit pas se retrouver dans un livre", a fait valoir le maire de Pau. Avant d'estimer qu'il y a là comme une "négation de la fonction présidentielle, qui consiste à devoir assumer des secrets d'Etat". "Cette manière d'exposer la fonction présidentielle n'était pas la bonne", a encore estimé François Bayrou. 

Adrienne Sigel