BFMTV

Marseille: un deuxième élu LR annonce sa candidature au poste de maire

Un homme met un bulletin dans l'urne. - (Photo d'illustration) -

Un homme met un bulletin dans l'urne. - (Photo d'illustration) - - Sébastien Bozon

Lionel Royer-Perreaut présente sa candiature car il y a selon lui des "ententes en cours avec le Rassemblement National", qu'il refuse. Guy Teissier dément.

Un deuxième élu Les Républicains, Lionel Royer-Perreaut, a annoncé jeudi sur Facebook sa candidature au poste de maire de Marseille. Il refuse du même coup de soutenir Guy Teissier, à qui Martine Vassal avait cédé sa place quelques heures auparavant.

"Je sais qu'il y a des ententes en cours avec le Front national, et je ne peux pas m'inscrire dans une stratégie d'alliance avec le [Rassemblement national, sic]", déclare Lionel Royer-Perreaut dans un message vidéo.

Un éventuel accord avec l'extrême droite, "c'est absolument ridicule", a déclaré sur BFMTV jeudi Guy Teissier. "Il n'est pas question de faire un accord avec le Rassemblement national, c'est clair, net et précis".

"Il n'a pas été élu par les Marseillais"

Lionel Royer-Perreaut assure également comprendre la décision de Martine Vassal de se retirer mais déplore "qu'elle ait décidé seule de désigner Guy Teissier comme celui qui devrait être le candidat pour samedi prochain au nom de notre famille politique".

Ce dissident est le candidat LR élu le plus facilement lors des municipales à Marseille. Maire sortant des 9e et 10 e arrondissements, il a remporté dimanche 43,52% des voix, loin devant la candidate du Printemps Marseillais Aicha Sif qui a obtenu 35,19% des suffrages, ce qui lui confère "une certaine légitimité" selon ses mots.

"Je ne peux pas soutenir la candidature de Guy Teissier parce qu'il n'a pas été candidat, il n'a pas été élu par les Marseillais pour être désigné maire d'arrondissement et mieux maire de Marseille", assure Lionel Royer-Perreaut.

La règle du plus âgé en cas d'égalité

Plus tôt dans l'après-midi, la cheffe de file LR pour ces élections avait annoncé son retrait de la course au poste de maire au profit du député Guy Teissier. Martine Vassal aurait notamment porté son choix sur lui du fait de son âge, 75 ans: en cas d'égalité, c'est le plus âgé qui est élu.

"Comme nous sommes actuellement dans une situation d'égalité, la loi est ainsi faite, sur les deux candiats c'est le plus ancien qui l'emporte, et ça pourrait être moi", souligne Guy Teissier.

En absence de majorité absolue à l'issue du second tour, l'élection du maire de Marseille, qui se fait par secteurs, se jouera samedi lors du conseil municipal. Alors que la coalition de gauche compte sur 42 voix, elle devra se battre pour gagner la majorité face à LR (qui compte aussi 39 voix). Les voix des élus Rassemblement national et de la sénatrice ex-PS Samia Ghali sont au coeur de toutes les attentions.

Salomé Vincendon avec AFP