BFMTV

Marlène Schiappa assure "ne pas être candidate" au poste de Première ministre

La veille, la secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes avait laissé entendre qu'elle voudrait "faire plus" en cas de remaniement ministériel, tout en répétant son engagement auprès de la majorité présidentielle.

Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes, a assuré ce dimanche sur BFMTV, dans Et en même temps, qu'elle n'était "pas candidate" au poste de Première ministre, alors que se profile un remaniement gouvernemental après le second tour des élections municipales prévu le 28 juin.

Dans les colonnes du Parisien ce samedi, Marlène Schiappa a confié vouloir "porter davantage de choses" en cas de remaniement. Elle a réaffirmé "sa sensibilité de gauche" tout en se qualifiant de "Macroniste pur jus", avant de lancer: "mais le Président et le Premier ministre décideront où je suis utile".

"J'ai dit que je voulais faire"

Interrogée sur ses ambitions politiques, la secrétaire d'Etat a déclaré: "Moi là, je m'exprime sur des sujets qui sont mes sujets d'expertise, sur lesquels je suis très solide. Je ne suis absolument pas candidate à être Première ministre, tout simplement." 

"Je n'ai pas dit que je voulais peser, j'ai dit que je voulais faire", a-t-elle ensuite précisé, avant d'ajouter: "Mais vous savez, moi je crois qu'il faut être lucide sur ce qu'on peut apporter. Et peut-être que c'est un trait de caractère féminin, et qu'on veut être deux fois plus compétente que les hommes avant de postuler où que ce soit, si on peut utiliser ce terme".
Jeanne Bulant