BFMTV

Marine Le Pen défend sur CNN le décret anti-immigration de Trump

Lors d'une interview accordée à CNN, la présidente du Front national, interrogée sur le décret anti-immigration signé par Donald Trump, lui a apporté son soutien.

Marine Le Pen affiche une fois de plus son soutien au nouveau président des Etats-Unis. Donald Trump a signé, vendredi dernier, un décret qui interdit l'accès des Etats-Unis à tous les réfugiés durant 120 jours, ainsi qu'aux ressortissants de sept pays. Les ressortissants d'Irak, d'Iran, de Libye, de Somalie, du Soudan et du Yémen sont interdits de séjour pendant 90 jours. Les réfugiés syriens, eux, sont définitivement interdits d'entrée dans le pays.

Interrogée ce mercredi sur CNN, Marine Le Pen défend le "Muslim Ban": "C'est une mesure temporaire, qui cible six ou sept pays. Des pays qui présentent évidemment un danger terroriste". Pour la candidate à l'élection présidentielle, "la plupart des réactions sont de mauvaise foi". "Je pense que Donald Trump et ses services de renseignement ont souhaité mettre en place des conditions pour éviter l'entrée de potentiels terroristes aux Etats-Unis, qui pourraient y commettre des attentats, comme la France en a pu être victime", s'explique-t-elle.

"Le monde est scandalisé parce qu'il exécute ce qu'il a promis de faire"

La présidente du Front national n'a cependant pas souhaité communiquer sur la possibilité d'un décret similaire en France si elle était élue. Elle a simplement rappelé que la France devait être "très vigilante" et sécuriser ses frontières. 

Quelques heures seulement après son investiture, Donald Trump a signé une série de décrets (Obamacare, traité de libre-échange transpacifique (TPP), accès à l'avortement, construction d'un mur avec le Mexique). "Il a été élu, et il a toujours affirmé qu'il signerait ces mesures. Aujourd'hui, le monde est scandalisé parce qu'il exécute ce qu'il a promis de faire durant sa campagne". 

Alexandra Milhat