BFMTV

Marine Le Pen assure que le FN a déposé le nom "Rassemblement national" en premier

Marine Le Pen

Marine Le Pen - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Le Front national dispute à un ancien proche de Charles Pasqua son nouveau nom, "Rassemblement national". La querelle pourrait finir devant les tribunaux.

Le Front national risque-t-il de se prendre les pieds dans le tapis avec son changement de nom? Si la proposition "Rassemblement national", qui doit encore être validée par les militants du parti d'extrême droite après le "congrès de la refondation" de ce week-end, a bien déjà été déposée à l'Institut national de la propriété intellectuelle en 2013 par Igor Kurek, Marine Le Pen assure à RTL que ce nom a été déposé antérieurement par le Front national, en 1986.

La présidente de (l'encore) Front national annonce qu'elle va poursuivre Igor Kurek, ancien proche "gaulliste" de Charles Pasqua, pour utilisation frauduleuse de la flamme, l'emblème du Front national. Sur Europe 1, le député FN du Gard Gilbert Collard a assuré que son parti avait "l'antériorité du dépôt".

Bataille judiciaire

Une version formellement contestée par Igor Kurek. Contacté par RTL, l'intéressé ne mâche pas ses mots:

"Aujourd'hui, Marine Le Pen a fait, une fois de plus, une erreur de débutante. Elle fait comme ils font d'habitude: 'Salut, c'est nous. On vient, on s'installe, c'est notre boulangerie et on prend tout.' Ça ne va pas se passer comme ça. On entrera en justice, il n'y a pas de problème. Maintenant, comment va-t-elle se débrouiller avec ses militants pour leur expliquer que ce n'est pas possible? S'ils avaient eu la politesse de m'appeler, je leur aurais dit gentiment de s'appeler autrement."

Le Front national ne manquait pas d'ennuis judiciaires: le Rassemblement national pourrait donc poursuivre dans la même voie.

Louis Nadau