BFMTV

Mariage gay : Philippot « sature totalement »

Florian Philippot, vice-président du Front national

Florian Philippot, vice-président du Front national - -

Les députés débattent toujours du mariage homosexuel. C’est le 9e jour de discussions à l’Assemblée et c’en est trop pour Florian Philippot, vice-président du Front national invité mercredi sur RMC, pour lequel il y a une « saturation totale de ce sujet-là ».

Rappels au règlement, avalanche d'amendements, la fatigue qui entraine dérapages et fou rire, cela fait déjà 9 jours que les débats sur le mariage homosexuel anime les bancs de l’Assemblée. Les articles sont désormais très techniques. Mercredi, l'opposition a fait trainer les choses en se focalisant sur les termes "père" et "mère"... avec ou sans "S".
De son côté, la majorité de gauche commence à montrer de sérieux signes d'impatience : les députés écologistes ont même appelé ceux de l'UMP, à écourter les débats pour « qu'on puisse passer à d'autres sujets ».

« Le mariage homosexuel, un sujet pour ne pas parler d'autre chose »

Pour Florian Philippot, il y a une « saturation totale de ce sujet-là. Alors c’est sûr qu’on ne peut pas s’occuper de l’industrie française parce qu’on parle mariage homosexuel pendant des mois et des mois à l’Assemblée. Au FN, nous sommes contre le mariage homosexuel et tout ce qui peut suivre après. Mais au bout d’un moment les Français ont compris que le gouvernement et l’UMP ne voulaient parler que de ça pour éviter de parler des autres sujets, de Petroplus, pour éviter de parler de l’avenir de l’industrie française. Il faut être capable d’avoir une stratégie industrielle ».

« Quand on a des fou rires à l'Assemblée, on ne peut pas s’intéresser aux vrais problèmes »

Le numéro 2 du Front national qui s’est réjoui de l’engouement des Français pour les idées de son parti, s’en est également pris à Christiane Taubira et son fou rire mercredi à l’Assemblée : « C’est sûr que quand on parle mariage et qu’on a des fou rires à l’Assemblée on ne peut pas s’intéresser aux vrais problèmes des Français ».

< Retour

Tugdual de Dieuleveult