BFMTV

Macron rencontre Merkel le 19 avril à Berlin sur les chantiers européens

Emmanuel Macron se rendra à Berlin le 19 avril prochain.

Emmanuel Macron se rendra à Berlin le 19 avril prochain. - (photo d'illustration) - JOHN THYS / POOL / AFP

Le chef de l'Etat se rendra à Berlin le 19 avril pour rencontrer la chancelière allemande et échanger sur les grands chantiers européens.

Emmanuel Macron se rendra le 19 avril à Berlin rencontrer la chancelière Angela Merkel pour une séance de travail de quatre heures sur les grands chantiers européens, a indiqué l'Elysée ce vendredi.

Préparer une "feuille de route"

Au cours de cette rencontre seront notamment évoquées les questions commerciales et la réforme de la zone euro, a précisé l'Elysée devant la presse.

Le président français avait annoncé lors du sommet européen fin mars qu'il comptait se rendre en Allemagne en avril pour préparer avec Berlin une "feuille de route" sur la réforme de la zone euro, afin de la soumettre à ses partenaires européens lors du sommet de juin.

La France veut en particulier doter la zone euro d'un budget propre, pour faire du groupe des 19 pays qui ont adopté la monnaie commune le fer de lance d'une relance globale de l'Europe et de politiques communes ambitieuses. 

Budget propre à la zone euro

La partie s'annonce difficile pour Paris puisque que huit pays du nord de l'UE ont déjà exprimé leurs réticences, réclamant avant tout davantage de discipline budgétaire pour tous, afin d'éviter de devoir renflouer des Etats membres trop dépensiers en cas de crise.

Outre Angela Merkel, qui affiche un soutien prudent au président français, Paris cherche d'autres alliés pour sa réforme. Le ministre des Finances Bruno Le Maire a ainsi invité début avril l'Espagne et l'Italie à se joindre à la mise au point de la feuille de route franco-allemande.

Le voyage à Berlin d'Emmanuel Macron interviendra deux jours après un discours devant le Parlement européen, où il devrait à nouveau plaider pour des réformes et une relance de la zone euro et de l'UE.

M. F. avec AFP