BFMTV

Sarkothon : les spams de l’UMP

Presque sept millions d'euros ont été récoltés selon Jean-François Copé ce vendredi matin.

Presque sept millions d'euros ont été récoltés selon Jean-François Copé ce vendredi matin. - -

Le parti d’opposition a lancé un appel aux dons afin de rembourser les 11 millions d’euros à ses créanciers, après l’invalidation des comptes de la dernière campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Vendredi matin, le président de l’UMP Jean-François Copé a indiqué au micro d’Europe 1 avoir récolté un peu moins de sept millions d’euros dans le cadre de la campagne de souscription nationale surnommée "Sarkothon", lancée après l’invalidation des comptes de la campagne de 2012 de Nicolas Sarkozy. Il en reste donc quatre à rassembler avant l’échéance du 31 juillet.

Il semblerait que pour mener cette campagne, l’UMP ait recours à des pratiques "commerciales" quelque peu agressives : mails et SMS quotidiens à ses militants, mais pas que.

Fichiers d'entreprises privées?

France Culture a récolté un certain nombre de témoignages outrés de la part de destinataires se plaignant d’être harcelés par un parti dont ils ne sont pas même sympathisants.

Selon la CNIL, interrogée par la station, l’UMP pourrait avoir acheté ou loué, en toute légalité, un fichier externe à une entreprise privée.

Cette pratique de prospection irrite jusque dans les rangs de l’UMP, d’autant que, selon un témoignage rapporté par Europe1.fr, il est absolument impossible de se désinscrire.

C.P.