BFMTV

Raffarin se méfie du climat social "explosif"

BFMTV

L'ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, a mis en garde contre un climat social "explosif" et a affirmé que les manifestations de mardi contre l'accord sur l'emploi étaient "un modeste signal", qui sera "hélas" suivi par "d'autres. "Je pense que le climat social est explosif, je suis assez préoccupé de la situation sociale dans le pays", a affirmé mardi M. Raffarin lors de l'émission Preuves par 3 Public Sénat/AFP.

L'ancien chef du gouvernement a également affirmé que les manifestations contre l'accord sur l'emploi, qui ont rassemblé "plus de 200.000 personnes" dans tout le pays selon la CGT et FO, constituait "un modeste signal" de ce climat. "Mais il y en aura d'autres hélas, parce que la situation est grave. On a un déficit de croissance (…) ce qui veut dire déficit budgétaire (…) ce qui veut dire des impôts nouveaux et tout cela dans un contexte économique global difficile avec je pense une crise industrielle comme on en a rarement vu", a ajouté le sénateur de la Vienne.

"On a une situation qui peut être explosive parce qu'elle a trois ingrédients : la crise de l'emploi, la crise de la fiscalité" et "le fait que les couches sociales qui sont les habituels soutiens du parti socialiste sont actuellement en grand scepticisme, en grand doute vis-à-vis de la politique socialiste. Le gouvernement n'a plus d'assise populaire", a-t-il estimé. Selon lui, il y a en France "un risque très important de populisme" car "ce qui est arrivé en Italie pourrait arriver chez nous".