BFMTV

Primaire à droite: NKM plaide pour "la plus grande variété de propositions"

Nathalie Kosciusko-Morizet mardi sur BFMTV.

Nathalie Kosciusko-Morizet mardi sur BFMTV. - BFMTV

Avec 11 candidats et sans doute plus à l'avenir, la primaire à droite a-t-elle déjà trop de candidats? Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a déclaré sa candidature le 8 mars dernier, la profusion n'est pas un problème. "Ce qui est important, c'est que la primaire soit ouverte et pour ça, il faut qu'il y ait une diversité de propositions et le plus grand rassemblement possible d'électeurs", affirme-t-elle mardi soir sur BFMTV.

Pour la députée Les Républicains, "ce n'est pas seulement une question de nombre, les différentes sensibilités de la droite et du centre doivent pouvoir s'exprimer". Et de souligner les sujets qui la différencient du dernier entré en lice, Jacques Myard: "il est sur une ligne très eurosceptique et j'ai remarqué que beaucoup sont sur la même ligne. Moi je défends une ligne profondément européenne". La primaire de droite aura lieu en novembre 2016.

A. K.