BFMTV

Présidence LR: la proposition de Laurent Wauquiez pour éviter un débat télévisé

Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez - PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le favori à la présidence LR propose à ses rivaux de débattre... avec les militants, loin des caméras.

Laurent Wauquiez tente d'éviter les caméras. Alors que Maël de Calan et Florence Portelli, ses deux adversaires pour la présidence LR, réclament un débat télévisé pour se confronter au grand favori du scrutin, l'intéressé leur a écrit vendredi pour leur proposer une alternative: un débat, oui, mais uniquement devant les militants. "Au cours de celui-ci, chacun de nous pourrait être invitée à répondre à leurs questions et à leur présenter notre projet", écrit-il dans un courrier révélé par Paris Match.

L'argument principal pour éviter la confrontation télévisée, selon Laurent Wauquiez: le souvenir des "désastreux débats organisés pendant la primaire". Réitérer l'expérience ne servirait qu'à étaler en public les divisions des trois candidats. "Ne créons pas de nouvelles cicatrices inutiles dans une famille déjà profondément marquée et blessée", écrit Laurent Wauquiez. Il évoque cependant la possibilité de retransmettre le débat sur le site de LR.

Portelli et Calan rejettent la proposition de Wauquiez

Une proposition accueillie tièdement par Florence Portelli. "Organiser un débat devant quelques centaines de personnes dans le huis-clos d'une salle parisienne, c'est priver de débat une grande majorité des adhérents", selon l'ancienne porte-parole de François Fillon, qui avait été la première à réclamer un débat le 13 octobre dernier. Désormais, elle craint de donner "l'image d'un parti replié sur lui-même". 

De son côté, Maël de Calan rejette également la proposition de Laurent Wauquiez. "Il se défile parce qu'il sait que cet exercice ne lui serait pas forcément favorable", affirme un proche du candidat au Huffpost. Avant de renvoyer la décision finale à la Haute autorité du parti. La réunion est prévue pour le 1er novembre prochain.

Ariane Kujawski