BFMTV

Pour Alain Juppé, "la Turquie n'a pas sa place dans l'UE"

Pour l'ancien Premier ministre, l'Union européenne doit mettre fin à son processus d'élargissement

Pour l'ancien Premier ministre, l'Union européenne doit mettre fin à son processus d'élargissement - BFM TV

Dans un entretien au quotidien allemand FAZ, Alain Juppé a estimé, lundi 18 juillet, que la Turquie n'avait pas sa place au sein de l'Union Européenne.

L'ancien Premier ministre français Alain Juppé a tranché la question lundi 18 juillet, dans une interview donnée au quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) :

"La Turquie n'a pas sa place dans l'Union Européenne. Elle n'est pas appelée à devenir un jour membre à part entière de l'UE". 

Le candidat favori des sondages à la primaire de droite avant la présidentielle de 2017 a jugé l'Union Européenne trop faible pour continuer à s'élargir, 

"Nous devons mettre fin au processus d'élargissement. L'UE est tellement affaiblie, les risques sont trop grands d'intégrer en ce moment un pays de l'importance de la Turquie. (...) Nous ne pouvons pas bâtir un nouvel étage dans une maison dont les fondements sont devenus fragiles". 

Démarrées en 2005, les négociations d'adhésion d'Ankara avec l'UE ont jusqu'à présent échoué, se heurtant aux réserves de Paris et Berlin à l'entrée d'un grand pays musulman dans l'Union et à l'absence de règlement à Chypre, dont la partie nord est occupée depuis 1974 par les troupes turques.

la rédaction avec AFP