BFMTV

"Personne ne parlait comme Charles Pasqua", se souvient Nicolas Sarkozy

L'ancien président Nicolas Sarkozy a rendu hommage à Charles Pasqua, mort lundi à 88 ans, décrivant un "gaulliste intransigeant toujours fidèle à ses idées". "Il m'a aidé à faire mes premiers pas" en politique, a rappelé celui qui lui a ravi la mairie de Neuilly-sur-Seine.

"Je laisse à ceux qui n'ont jamais rien fait le soin de critiquer", a répondu à la presse mardi le parton de Les Républicains concernant les affaires ou la mort de l'étudiant Malik Oussekine.

"Un homme d'engagement et de conviction"

Dans un communiqué diffusé lundi soir, Nicolas Sarkozy avait déjà salué un "gaulliste, un homme d'engagement et de conviction qui aura marqué de son empreinte la Ve République". "La France perd l'un de ses plus grands serviteurs", a ajouté le président des Républicains.

"C'est avec une très grande tristesse et une très vive émotion que je viens d'apprendre la disparition de Charles Pasqua", a déclaré Nicolas Sarkozy. "Gaulliste, homme d'engagement et de convictions, Charles Pasqua aura marqué de son empreinte la vie politique et publique de la Ve République. Il était l'incarnation d'une certaine idée de la politique et de la France, faite d'engagement, de courage et de convictions. Ce soir, la France perd l'un de ses plus grands serviteurs", a-t-il souligné.

"Il a été de tous les combats du gaullisme et de tous les partis politiques qui se sont reconnus dans l'action, puis dans l'héritage du général de Gaulle. Député, puis sénateur et président du conseil général des Hauts de Seine jusqu'en 2004, Charles Pasqua a fortement marqué l'histoire de ce département et l'empreinte de son oeuvre est présente partout dans ce département", note Nicolas Sarkozy.

S. C.