BFMTV

Mariage homo : "Il faut se prononcer au-delà des clivages politiques"

-

- - -

Seul parlementaire UMP, avec Benoist Apparu, à s'être prononcé en faveur du projet de loi sur le mariage pour tous, Franck Riester a expliqué son choix sur le plateau de BFMTV, mardi soir.

"Il faut entendre le message des homosexuels". Le député-maire UMP de Coulommiers, Franck Riester, l'un des deux seuls parlementaires de l'opposition à s'être prononcés en faveur du mariage pour tous, a expliqué son choix sur le plateau de BFMTV, mardi soir, alors que le débat sur le texte s'est ouvert à l'Assemblée nationale.

Aller "au-delà des clivages politiques"

Pour lui, "il faut se prononcer au-delà des clivages politiques" sur un tel sujet "de société". "Moi, je me sens à l'aise de défendre mon point de vue" au sein de l'UMP, explique le député, isolé dans son propre camp. Avant de rappeler que de "nombreux électeurs de droite sont favorables au texte".

"Pour les homosexuels, ce sera de grandes avancées, en termes de droit, pour le conjoint, et en termes de protection, pour les enfants qui grandissent dans des familles homoparentales", considère-t-il.

Quant à la participation d'élus UMP à la "Manif pour tous" du 13 janvier, Franck Riester la "regrette". "La place des politiques n'est pas dans les manifestations. Dès qu'il y en a, on a l'impression d'une instrumentalisation des choses".

>> A LIRE AUSSI : "Franck Riester : "expliquer pour faire évoluer les mentalités" sur le mariage homo"

Question de la filiation

De son côté, le député PS de Charente, Jérôme Lambert, s'est d'ores et déjà prononcé contre le projet de loi.

"Je suis député, j'agis selon mes convictions", a-t-il expliqué, au micro de BFMTV, mardi soir avant de rappeler : "J'avais voté le Pacs, j'ai toujours accompagné dans mes combats tous les grands principes d'égalité".

Pour lui, le problème réside dans la question de la "filiation des enfants adoptés ou engendrés au sein de couples de même sexe". "Si ce projet n'évolue pas dans la discussion parlementaire et maintient la filiation telle qu'elle est aujourd'hui, je ne le voterai pas".

>> A LIRE AUSSI : "Mariage homo : Lambert "assume sa liberté" et votera contre"

A.S.