BFMTV

Luc Chatel sur la crise grecque: "Nous n'avons le choix qu'entre deux mauvaises solutions"

Luc Chatel sur le plateau de Ruth Elkrief ce jeudi.

Luc Chatel sur le plateau de Ruth Elkrief ce jeudi. - BFMTV

Luc Chatel, député Les Républicains de la Haute-Marne, était l'invité ce jeudi soir de Ruth Elkrief sur le plateau de BFMTV. Interrogé sur la volte-face de Nicolas Sarkozy à propos d'un Grexit, l'élu de droite a défendu son chef estimant qu'il n'y avait pas de revirement de sa part. "Nous sommes sur un chemin de crête très étroit (...) Soit on arrive à trouver un accord pour sauver le Grèce de la zone euro, soit c’est la sortie, il n’y a pas cinquante solutions", a martelé le conseiller de Nicolas Sarkozy. Et d'affirmer que "Oui, Alexis Tsipras est irresponsable". "Nous n'avons le choix finalement qu'entre deux mauvaises solutions", a-t-il conclu.

Concernant le fonctionnement de la zone euro, l'ancien ministre de l'Education nationale a estimé que celle-ci "ne marchait pas avec les règles actuelles". Selon lui, "il faut aller vers un gouvernement européen, vers un fonds monétaire européen", et de proposer pourquoi pas un fédéralisme européen pour 2017.

Ne manquant pas de tacler l'opposition, Luc Chatel a ensuite déploré le manque d'initiatives de la part de François Hollande: "Il n'y a pas d'initiatives de la France, est-ce que vous avez entendu François Hollande se projeter vers l'avenir? Faire une proposition? Non".

M.G.