BFMTV

L'ancien ministre Pierre Méhaignerie quitte l'UMP pour l'UDI de Borloo

Pierre Mehaignerie quitte l'UMP pour l'UDI

Pierre Mehaignerie quitte l'UMP pour l'UDI - -

L'ex-ministre de la Justice d'Edouard Balladur a expliqué que ses "valeurs" et ses "convictions" ne pouvaient "plus s'exprimer dans l'organisation actuelle" du parti de Jean-François Copé.

Au lendemain de l'élection de Jean-François Copé en tant que président de l'UMP, l'UDI de Jean-Louis Borloo se frotte les mains. Le premier départ est officiel : le centriste Pierre Mehaignerie quitte l'UMP pour rejoindre l'UDI.

L'ex-ministre centriste a expliqué que ses "valeurs" et ses "convictions" ne pouvaient "plus s'exprimer dans l'organisation actuelle" du parti de Jean-François Copé.

"Mes valeurs ne peuvent plus s'exprimer dans l'organisation de l'UMP"

"Les valeurs et les convictions qui ont été celles de toute ma vie se sont exprimées au sein du CDS, puis de l'UMP. Aujourd'hui, elles ne peuvent plus s'exprimer dans l'organisation actuelle de l'UMP", écrit l'ex-vice-président du conseil national de l'UMP dans un communiqué de l'UDI.

"Je suis aujourd'hui convaincu qu'il faut résister aux tentations du populisme, de la démagogie et agir dans le cadre d'une force politique capable de porter des valeurs de paix civile, de concorde sociale, de rigueur intellectuelle et morale", conclut l'ex-patron du CDS.

Du côté des Fillonnistes, la question d'un départ est aussi soulevée. Le député Lionel Tardy a ainsi prévenu : "pour ma part, c'est clair. Soit il y a création ou mise en place d'une structure autour de François Fillon, soit je quitte l'UMP".

>> UMP : les fillonistes veulent se "structurer"