BFMTV

Guérande: le maire UMP démissionne à cause de gens du voyage

A Guérande, le maire menace de démissionner après l'installation illicite de gens du voyage.

A Guérande, le maire menace de démissionner après l'installation illicite de gens du voyage. - -

Christophe Priou a remis sa démission lundi soir. Il proteste contre l'impuissance à laquelle il est réduit face à l'installation de gens du voyage.

Un séisme politique à Guérande, en Loire-Atlantique. Le maire UMP Christophe Priou a démissionné lundi soir, suivi de ses adjoints, selon Ouest-France. En cause, son impuissance face à l'installation illicite de 150 familles de gens du voyage sur un terrain de foot.

"On s'est trouvés ce weekend devant une invasion de 150 caravanes sur le terrain de foot de la commune alors que depuis plusieurs année, à Guérande, dans le cadre de l'intercommunalité, nous acceptons les grands rassemblements à tour de rôle" en aménageant des terrains dédiés, a expliqué Christophe Priou.

"L'année dernière, Guérande avait fait le rassemblement, cette année c'était Herbignac. Dès le mois de janvier on a travaillé en amont avec le plan départemental d'accueil des gens du voyages, on a fait des courriers, vu les pasteurs... pour qu'effectivement tout se passe bien".

"Pas la même problématique qu'Estrosi"

"On a appelé le sous-préfet pour dire que si l'ordre républicain ne peut pas être maintenu, nous faisons le constat d'échec qu'en tant qu'élus, on n'a plus les moyens d'administrer la commune", a ajouté Christian Priou.

"Aujourd'hui, nos concitoyens nous demandent des comptes mais on est totalement incapables de les rendre, on est impuissants", a-t-il souligné pour expliquer cette démission collective, indiquant avoir aussi porté plainte devant la justice pour occupation illicite de terrain.

"Je ne fais pas du tout l'amalgame avec l'actualité de ce week-end, ce n'est pas du tout la même problématique, Christian Estrosi parlait des Roms", a-t-il insisté.