BFMTV

François Fillon s'exprimera à 16h ce lundi, lors d'une conférence de presse

François Fillon, en février 2017.

François Fillon, en février 2017. - AFP

Le candidat de la droite à l'élection présidentielle livrera ses réponses aux accusations d'emplois fictifs ce lundi à 16h, lors d'une conférence de presse donnée depuis son QG de campagne.

Il prépare la riposte. Empêtré dans plusieurs affaires concernant des emplois fictifs dont aurait bénéficié son épouse Penelope, François Fillon s'exprimera ce lundi après-midi à 16 heures, lors d'une conférence de presse depuis son QG de campagne situé dans le 15e arrondissement de Paris, pour livrer ses réponses aux accusations, a fait savoir son entourage ce lundi matin.

"François Fillon souhaite s'exprimer devant les Français", a-t-on ajouté, sans donner d'autres détails, alors que le candidat de la droite à la présidentielle est décrié jusque dans son propre camp et en chute dans les sondages, à moins de trois mois de l'élection.

Une heure de temps de parole

Selon nos informations, la conférence durera une heure et débutera par une longue déclaration liminaire, suivie de questions.

"C'est presque audacieux et courageux", de la part de François Fillon, estime Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV, qui rappelle que les journalistes, "ce n'est pas son truc". La conférence de presse est selon lui un choix "par défaut" de François Fillon, car il s'agit du format lui permettant le plus de donner des éléments factuels face aux accusations. 

"François Fillon a souhaité pouvoir répondre à toutes les questions qui se posent", fait valoir son porte-parole Philippe Vigier, sur BFMTV, assurant que le candidat de la droite a "entendu la détresse, le malaise".

Dimanche soir, le candidat Les Républicains à la présidentielle avait réuni son état-major pour organiser la contre-attaque dès le début de cette semaine, après un week-end déjà marqué par de nombreuses réunions sur le sujet. 

>> Une édition spéciale consacrée à la conférence de presse de François Fillon sera à suivre en direct sur BFMTV et BFMTV.com dès 15 heures

A.S.