BFMTV

François Fillon: "Les électeurs ont trouvé en moi les valeurs françaises" 

François Fillon lors d'un meeting à Paris, le 18 novembre 2016.

François Fillon lors d'un meeting à Paris, le 18 novembre 2016. - Bertrand Guay - AFP

François Fillon a remporté très largement face à Alain Juppé le second tour de la primaire de la droite en vue de la présidentielle, avec 69,5% des voix contre 30,5% selon de premiers résultats partiels.

C'est la mine grave que François Fillon s'est avancé à la tribune, pour la première comme candidat de la droite à la prochaine présidentielle. "La victoire nous revient, c'est une victoire de fond, bâtie sur des convictions, qui a brisé tous les scénarios écrits d'avance. La France veut des vérités, la France veut des actes, a lancé François Fillon. 

"Ce quinquennat qui s'achève a été pathétique, il nous faut repartir de l'avant" et "ce qui nous uni est tellement plus important que ce qui nous distingue", a-t-il poursuivi avant de "penser" à Nicolas Sarkozy et d'adresser "un message d'amitié, d'estime et de respect" à Alain Juppé. "J'aurai besoin de tout le monde" pour briguer l'Elysée en 2017, a enchaîné François Fillon. 

"Pensées" à Nicolas Sarkozy

François Fillon a estimé dimanche soir que "les électeurs de la droite et du centre ont trouvé dans (s)a démarche les valeurs françaises auxquelles ils sont attachés". Dans son discours, émaillé de cris "Fillon président", l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a également déclaré avoir "le devoir de vaincre l'immobilisme et la démagogie" et clamé que "la gauche, c'est l'échec, l'extrême droite, c'est la faillite".

François Fillon a remporté très largement face à Alain Juppé le second tour de la primaire de la droite en vue de la présidentielle, avec 69,5% des voix contre 30,5% selon de premiers résultats partiels, annoncés dimanche par la Haute Autorité.

Samuel Auffray