BFMTV

Dati exclue du groupe Les Républicains à la mairie de Paris?

Rachida Dati

Rachida Dati - Lionel Bonaventure - AFP

Fin septembre, Rachida Dati avait été suspendue du groupe Les Républicains à la mairie de Paris car elle refusait de payer ses cotisations. "Je refuse de soutenir le train de vie de certains élus du groupe et certaines de leurs idées qui ne sont pas les miennes", expliquait-elle sur BFMTV. Selon RTL lundi, l'eurodéputée et ex-ministre de la Justice va finalement être convoquée par son camp en vue de son exclusion. L'audition devrait se tenir sous 15 jours mais Rachida Dati conserve la possibilité de régler "ses dettes", estimées à 6.000 euros, ou de démissionner d'elle-même.

"Nous considérons qu'elle s'est elle-même exclue du groupe" et le bureau, seul habilité à prononcer cette exclusion, sera "amené à le constater formellement" lors d'une réunion à venir à une date non précisée, a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe LR.

Et derrière cette bataille que se livrent depuis de longs mois Rachida Dati et Nathalie Kosciusko-Morizet, on trouve Nicolas Sarkozy, explique la radio. "Il s'en sert, explique un proche, pour contrer Nathalie Kosciusko-Morizet" en vue de la primaire

L'ancienne garde des Sceaux, membre en revanche du bureau politique du parti Les Républicains, ex-UMP, a accompagné son président Nicolas Sarkozy la semaine dernière à Moscou.

S.A.