BFMTV

Dati: "Que madame Kosciusko-Morizet s'occupe de Paris"

Le torchon brûle entre les deux leaders de la droite parisienne. "Que madame Kosciusko-Morizet s'occupe de Paris", a demandé Rachida Dati mercredi sur BFMTV et RMC. "Je suis à jour de mes cotisations à la fédération de Paris et au parti mais au Conseil de Paris on me demande une cotisation pour financer les déjeuners, les collaborateurs, peut-être les tactiques... (...) Ils ont dit qu'ils allaient me suspendre, je m'en fiche", a détaillé la maire du 7e arrondissement de la capitale et eurodéputée qui exclut de quitter elle-même le groupe. 

Donc l’eurodéputée refuse de financer les déjeuners de Nathalie Kosciusko-Morizet et Claude Goasguen, "qui la poursuivent de leur haine depuis longtemps".

En creux, l'ancienne ministre de la Justice juge que l'ancienne candidate à la mairie occupe une partie de son temps à jouer sa carte personnelle au sein des Républicains. On prête même à NKM l'ambition de se présenter à la primaire organisée à droite en 2016.

"Je suis au bureau politique des Républicains, j'ai eu Nicolas Sarkozy au téléphone et je peux vous dire: il se fout complètement de cette histoire du Conseil de Paris et moi aussi", a raconté Rachida Dati.

S.A.