BFMTV

Copé: "L'UMP n'a plus rien à voir avec celle de 2012"

BFMTV

Jean-François Copé, président de l'UMP, a assuré jeudi que son parti n'avait "plus rien à voir" avec ce qu'il était lorsqu'il a perdu le pouvoir en 2012 car il prône désormais d'"aller beaucoup plus loin", notamment avec l'abrogation des 35 heures. Interrogé par France Info sur les 35 heures, que la droite n'a pas abrogées entre 2002 et 2012, le président de l'UMP a répondu: "On a pensé qu'on pourrait tenir le coup avec les 35 heures, moyennant quelques assouplissements. Mais ce n'est pas vrai, il faut aller beaucoup plus loin."

Par ailleurs,Jean-François Copé s'est félicité que "les digues aient parfaitement tenu" entre l'UMP et le Front national lors des élections municipales. "Je n'appelerai jamais à voter ni pour le Front national ni pour un PS allié à l'extrême gauche", a-t-il martelé.

S.A. avec AFP