BFMTV

Brigitte Barèges, maire de Montauban, en garde à vue pour détournement de fonds publics

Brigitte Barèges, maire Les Républicains de Montauban, a été placée en garde à vue mardi matin.

Brigitte Barèges, maire Les Républicains de Montauban, a été placée en garde à vue mardi matin. - Eric Cabanis - AFP

La maire les Républicains de Montauban, Brigitte Barèges, a été placée en garde à vue mardi matin dans une affaire de détournement de fonds publics, complicité et recel de ce délit, faux et usage de faux, selon La Dépêche. Une information confirmée par le procureur, selon le site du quotidien. En cause, un emploi "possiblement fictif d'un chargé de communication à la mairie de Montauban", selon le chef du parquet local. Trois autres personnes sont également entendues.

En octobre 2014, l'édile avait déjà été condamnée à un an d'inéligibilité par le tribunal administratif de Toulouse pour "violation substantielle des règles de financement des campagnes électorales" constituant un "manquement d'une particulière gravité présentant un caractère délibéré". Elle était cependant restée maire de Montauban.

Le tribunal lui reprochait la publication en septembre 2013 d'articles financés par la commune de Montauban présentant les réalisations et la gestion de la maire sortante sous un angle particulièrement favorable, dans l'édition du Tarn-et-Garonne du Petit Journal. Pour la juridiction civile, cette publication suivie de la diffusion gratuite aux électeurs de huit numéros sur douze constituait une "campagne de promotion publicitaire prohibée".

A. K.