BFMTV

Balladur conseille à Sarkozy "de se taire encore"

BFMTV

L'ancien Premier ministre Edouard Balladur a jugé mardi que Nicolas Sarkozy ferait mieux de "se taire encore" et que son intérêt n'était "pas de se presser".

Comme Europe 1 lui demandait si la rupture entre l'ancien président et celui qui fut son premier ministre François Fillon était consommée, Edouard Balladur a répondu: "J'espère que non". Il faut, a-t-il recommandé, "que la droite remette de l'ordre dans ses affaires". "D'abord dans son organisation et en second lieu dans les idées".

"Notre pays traverse une crise très grave, pas seulement économique et de l'emploi, mais morale et politique", selon lui. Elle "touche aussi bien et la droite et la gauche" qui "ont pour devoir d'être un peu au-dessus de ce qu'elles sont en ce moment".

Le retour en politique de l'ancien chef de l'Etat est-il facilité par le non-lieu prononcé en sa faveur dans l'affaire Bettencourt ? "Je pense que de toute manière, il n'est pas pour demain, ce retour", a commenté Edouard Balladur. "Son intérêt n'est d'ailleurs pas de se presser. Il vaut mieux se taire encore."