BFMTV

Allocations familiales: Copé dénonce une "nouvelle augmentation d'impôt"

Jean-François Copé à Nîmes le 6 mai 2013.

Jean-François Copé à Nîmes le 6 mai 2013. - -

Le président de l'UMP anticipe la probable annonce en début de semaine par Matignon d'une baisse des allocations familiales des plus aisés.

Le président de l'UMP, Jean-François Copé, estime que plafonner les allocations familiales ou modifier le quotient familial "constituerait une entaille incroyable au caractère universel de la politique familiale" et "une nouvelle augmentation d'impôt".


Dans une interview à La Provence à paraître dimanche, M. Copé rejette par avance une modification du quotient familial, une piste étudiée par le gouvernement, tout comme un plafonnement des allocations familiales.

"L'une ou l'autre constituerait une entaille incroyable au caractère universel de la politique familiale alors qu'elle est efficace", fait valoir le président de l'UMP, alors que le gouvernement doit dévoiler lundi sa réforme des allocations familiales.

A LIRE AUSSI:

>> Hollande osera-t-il toucher au quotient familial?

E. M. avec AFP