BFMTV

Le gouvernement augmente une indemnité spécifique aux forces mobiles

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, le 7 janvier 2016, à Paris.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, le 7 janvier 2016, à Paris. - Florian David - AFP

Le gouvernement a décidé d'augmenter une indemnité spécifique aux forces mobiles engagées sur les manifestations contre la loi travail et "confrontées à (la) violence", a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Dans un courrier envoyé jeudi aux organisations syndicales, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve annonce l’augmentation de l'indemnité journalière d'absence temporaire (Ijat) que touchent les gendarmes mobiles et les CRS lorsqu'ils sont loin de leurs bases et en maintien de l'ordre à Paris par exemple, et font face à la "violence".

Un geste supplémentaire du gouvernement

L'indemnité journalière d'absence temporaire (Ijat) dévolue aux forces mobiles, précise Bernard Cazeneuve, sera portée au 1er juillet à 37 euros par jour. Cette augmentation avait déjà été promise en 2015, après des mouvements syndicaux et une grogne de la base, en "trois paliers", selon le ministre. L'Ijat a ainsi déjà été augmentée en juillet 2015, passant à 33 euros, puis portée à 35 euros le 1er janvier dernier. Elle doit atteindre 39 euros en janvier 2017. En conséquence, avec le passage dès cet été de l’Ijat à 37 euros, le gouvernement fait un geste supplémentaire en introduisant dans ce calendrier un "palier intermédiaire".

A.M avec AFP