BFMTV

Le bilan de Sarkozy est un échec pour 66% des Français

Les trois ans de Nicolas Sarkozy à l'Elysée sont jugés comme un échec par les deux tiers (66%) des Français, selon un sondage Viavoice pour Libération. /Photo prise le 22 avril 2010/REUTERS/Robert Pratta

Les trois ans de Nicolas Sarkozy à l'Elysée sont jugés comme un échec par les deux tiers (66%) des Français, selon un sondage Viavoice pour Libération. /Photo prise le 22 avril 2010/REUTERS/Robert Pratta - -

PARIS - Les trois ans de Nicolas Sarkozy à l'Elysée sont jugés comme un échec par les deux tiers (66%) des Français, selon un sondage Viavoice pour...

PARIS (Reuters) - Les trois ans de Nicolas Sarkozy à l'Elysée sont jugés comme un échec par les deux tiers (66%) des Français, selon un sondage Viavoice pour Libération.

Seul un quart des personnes interrogées considèrent que le bilan du chef de l'Etat, élu le 6 mai 2007, est un succès.

Parmi les sondés qui critiquent la présidence Sarkozy, 70% déplorent son manque de résultats, 61% ne sont "pas satisfaits" de sa "présence dans les médias", 60% dénoncent ses "orientations politiques" et 57% épinglent son "style personnel".

"Pour Nicolas Sarkozy, l'anniversaire de ces trois années à l'Elysée signe un acte de décès", estime François Miquet-Marty, directeur associé de Viavoice.

"Le sarkozysme de 2007, en faveur duquel les Français s'étaient prononcés, est désormais condamné par l'opinion (...) La présidentielle de 2012 reste bien évidemment à écrire mais, au coeur de ce quinquennat, une page se tourne", ajoute-t-il.

L'étude offre une image contrastée de la suite du quinquennat et du visage de la droite pour les années à venir.

A la question: "Estimez-vous que Nicolas Sarkozy est toujours le véritable leader de la droite ?", 52% des Français répondent par l'affirmative contre 40% qui pensent le contraire.

Cependant, quand on leur demande à qui ils font confiance pour représenter la droite dans les années qui viennent, 24% des sondés citent le nom de l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin contre 20% qui pensent à Nicolas Sarkozy.

L'ex-chef du gouvernement Alain Juppé, qui a dit à plusieurs reprises qu'il pourrait envisager d'être candidat à la présidentielle en 2012, arrive en troisième position loin devant le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé.

Le sondage a été réalisé auprès d'un échantillon de 1.010 personnes interrogées les 15 et 16 avril 2010 par téléphone.

Laure Bretton, édité par Yves Clarisse