× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Thierry Solère
 

Au terme d'une polémique déclenchée dimanche, Thierry Solère a fini par consentir à quitter son poste de questeur de l'Assemblée nationale. Pourquoi cette fonction est-elle aussi convoitée?

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • beaudolo
    beaudolo     

    Ce qui est incroyable avec les gens qui ont le pouvoir c'est qu'ils font ce qu'ils interdisent aux autres, dans ce cas il s'agit de cumul des mandats!!!!!!

  • goodaps
    goodaps     

    Ce n’est pas le poste qui les intéresse, ce sont les avantages qui vont avec : 5000 €, la voiture avec chauffeur et l’appart de 400 m2 !...

  • kojiki
    kojiki     

    Je ne comprends pas , que l’on donne de tels avantages , pour un poste au service de l’assemblée nationale , représentante du peuple , cela est démesuré , cette escalade dure depuis plus d’un siècle , il est temps de remettre les compteurs à zéro.

  • Jean Vingt-Deux
    Jean Vingt-Deux     

    Eh bien, il n'a plus qu'à faire ce que LREM a promis : supprimer les avantages indus pour les questeurs ! ou bien les rendre responsables sur leurs deniers de leurs activités si bien récompensées (à ce niveau-là, ce n'est plus une rémunération !)

Votre réponse
Postez un commentaire