BFMTV

La journaliste Isabelle Saporta, compagne de Yannick Jadot, démissionne de son poste à RTL

La journaliste Isabelle Saporta.

La journaliste Isabelle Saporta. - Wikimedia Commons

Chroniqueuse dans la matinale de RTL, la journaliste Isabelle Saporta a annoncé ce mercredi sa démission de la station après la révélation publique de sa relation avec le leader écologiste Yannick Jadot.

La journaliste Isabelle Saporta a confié au Parisien avoir démissionné de son poste de chroniqueuse chez RTL, ce mercredi, après la révélation de sa liaison avec Yannick Jadot, le candidat EELV aux européennes.

"J'ai démissionné", a indiqué la journaliste au quotidien Le Parisien, alors qu'elle et Yannick Jadot se sont affichés ensemble lors de la soirée électorale de dimanche. 

Des photos du couple avaient été publiés cette semaine par Paris Match entraînant des réactions parfois indignées. Au sein de la rédaction de la station de radio comme sur les réseaux sociaux, la journaliste est accusée de collusion politico-médiatique, et notamment d'avoir "avancé masquée" pendant les élections. 

"Tout le monde sait que je suis une journaliste engagée"

Isabelle Saporta animait une chronique radio au ton grinçant et engagé sur RTL tous les matins depuis septembre 2018. Au Parisien ce mercredi, elle confie être "très fière" d'avoir fait cette campagne avec lui.

"Je l’ai aidé à écrire ses discours, à préparer ses interventions, tout en me cachant ! On a tout fait ensemble", raconte Isabelle Saporta. "Nous partageons une passion profonde pour la défense de l’environnement. On s’est aussi aimé pour ça lorsque nous nous sommes rencontrés il y a deux ans, sur le plateau de l’émission d’Olivier Truchot sur BFM."

Isabelle Saporta affirme au journal "ne plus vouloir se cacher": "Tout le monde sait que je suis une journaliste engagée, je n’ai jamais caché mes combats écologistes. J’ai produit des enquêtes de terrain, des livres, contre l’agriculture productiviste ou le business du vin qui ont généré des procès que j’ai gagnés. Mais je ne veux pas entraîner RTL dans quelque chose qu’ils ne veulent pas".

La journaliste, qui a décidé de se consacrer à la politique, a jugé "détestables" les commentaires apparus sur les réseaux sociaux depuis dimanche. "Les réseaux sociaux sont misogynes et d'une bêtise confondante", a-t-elle estimé. "Je n'ai pas perdu mon doctorat, mon diplôme de Sciences Po, mes vingt ans de journalisme ni ma carte de presse pas plus que mes neurones parce que je suis en couple avec Yannick", a-t-elle souligné.

Chroniqueuse politique sur France Inter, la journaliste Léa Salamé, compagne de Raphaël Glucksmann, tête de liste PP-PS pour les européennes, avait choisi de se mettre en retrait de l'antenne pendant la durée de la campagne. Elle a repris ses chroniques lundi.

Jeanne Bulant