BFMTV

L'opposition contre une révision constitutionnelle limitée à l'état d'urgence

Au Sénat, l'opposition s'opposé à la révision constitutionnelle - Mardi 29 mars 2016

Au Sénat, l'opposition s'opposé à la révision constitutionnelle - Mardi 29 mars 2016 - Lionel Bonaventure - AFP

Les présidents des groupes Les Républicains (LR) au Sénat et à l'Assemblée, Bruno Retailleau et Christian Jacob, ont dit mardi leur opposition à une révision constitutionnelle limitée à la seule question de l'état d'urgence, alors que la réforme est enferrée sur la déchéance de la nationalité. "Une demi-réforme ne fait pas une réforme.

On ne va pas emmener le Parlement (au Congrès, NDLR) pour la constitutionnalisation de l'état d'urgence alors qu'on voit bien que l'état d'urgence fonctionne sans l'avoir constitutionnalisé", a déclaré sur iTELE Bruno Retailleau, tandis que Christian Jacob a estimé qu'un "Congrès a minima" sur l'état d'urgence "ne présente aucun intérêt".

A.-F. L. avec AFP