BFMTV

L'Elysée rend hommage à André Brahic... mais se trompe de planète

L'astrophysicien français André Brahic s'est éteint le 15 mai.

L'astrophysicien français André Brahic s'est éteint le 15 mai. - Eric Feferberg - AFP

La (petite) boulette. Décédé le 15 mai à l'âge de 73 ans, André Brahic était l'un des plus célèbres astrophysiciens français, mais aussi celui qui avait le premier découvert les anneaux d'une planète du système solaire. 

En rendant hommage à ce grand nom de la science, l'Elysée a ainsi commis une petite erreur qui n'a pas échappé au Lab d'Europe1. Dans le premier communiqué publié, la présidence de la République salue un grand savant, découvreur des "anneaux de Saturne". 

Oui mais voilà, André Brahic n'a pas découvert les anneaux de Saturne, mais bien ceux de Neptune, en 1984. Remarquant que l'un de ces anneaux étaitcomposé de trois arcs, il avait même décidé de les nommer "Liberté, "Egalité" et "Fraternité", reprenant ainsi la devise de la France.