BFMTV

L'Elysée annonce les départs de Nathalie Loiseau, Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi du gouvernement

Benjamin Griveaux, Nathalie Loiseau et Mounir Mahjoubi.

Benjamin Griveaux, Nathalie Loiseau et Mounir Mahjoubi. - AFP

L'Elysée a publié ce mercredi soir un communiqué, confirmant officiellement le départ de ces trois membres du gouvernement.

Ce mercredi soir, peu avant 20h, l'Elysée a entériné officiellement dans un communiqué les départs du gouvernement de Nathalie Loiseau, Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi:

"Sur proposition du Premier ministre, le Président de la République a mis fin aux fonctions de : Mme Nathalie Loiseau, ministre auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères, chargée des affaires européennes ; M. Benjamin Griveaux, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, porte-parole du Gouvernement ; M. Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie et des finances et du ministre de l’action et des comptes publics, chargé du numérique."

Les Européennes d'un côté, Paris de l'autre 

Ces trois départs, bien que conjoints, n'obéissent pas à la même logique. Si Nathalie Loiseau s'en va, c'est pour mener la liste de la majorité aux Européennes. Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi quittent quant à eux le gouvernement afin de se lancer dans la bataille municipale à Paris.

Bien sûr, le dénouement de celle-ci attendra 2020 mais une première épreuve doit départager les deux hommes, ainsi que leurs rivaux en interne: la décision de la commission d'investiture de La République en marche. Benjamin Griveaux avait annoncé qu'il démissionnerait "immédiatement" de ses fonctions afin de préparer sa campagne au moment où sa démarche se ferait officielle. Son envie d'être candidat ne faisait cependant aucun doute. 

Le message de Benjamin Griveaux 

Mounir Mahjoubi s'était à l'origine promis de ne pas partir du gouvernement avant le mois de juin. il a visiblement dû bousculer son calendrier. En revenant sur sa sortie de l'exécutif ce mercredi soir sur sa page Facebook, Benjamin Griveaux a semblé souligner entre les lignes que le départ de Mounir Mahjoubi était contraint, contrairement au sien:

"Aujourd’hui, une page se tourne. C’est avec beaucoup d’émotion que je vous annonce ma décision de quitter le gouvernement, en plein accord avec le président de la République et le Premier ministre."

Il a notamment eu quelques mots sur son ancienne tâche de porte-parole:

"Comme porte-parole du gouvernement, j’ai eu ensuite à remplir une des plus belles missions qui soient : celle d’expliquer et de défendre sans relâche les politiques conduites par l’ensemble de mes collègues. C’est une tâche difficile, où la pugnacité se confond souvent avec l’envie de convaincre. Ainsi le veut la fonction, ainsi l’exige l’époque : celle du combat pour les valeurs de liberté et de progrès. Ce combat ne souffre ni la tiédeur, ni l’ambiguïté."

Robin Verner